Quels exercices sont dangereux pour votre colonne ?

Certains exercices sont bannie de la méthode Physiowork car ils mettent en pression les disques vertébraux. C’est l’ilio-psoas le principale responsable de cette pression qui crée un risques accrue de hernie discale.

On pense faire le bon exercice pour les abdominaux alors qu’en réalité ils se contractent peu et les disques sont en pression.

Ne faites pas des abdominaux en Sit-up

Position de départ : en décubitus dorsal, les hanches et les genoux pliés pour avoir les pieds posés à plat sur le sol.

Exercice : montez le tronc en entier par flexion de hanche en laissant les pieds au sol.

Résultats d’études : Travail modéré des obliques externes et des grands droits, surtout de leurs parties hautes.

Si les jambes sont tendues posées au sol la pression sur les disques est encore plus forte, elle est aussi majorée si les pieds sont tenus.

Ne faites pas d’abdominaux en relevé de jambes tendues avec les deux jambes

Le fait de lever une jambe lorsqu’on est en décubitus dorsal fait appel essentiellement à l’ilio-psoas. Si une seule jambe est levée, la pression est modérée et le renforcement des abdominaux est faible. Si les deux jambes sont levées, la pression est trop forte.

Si l’on veut préserver l’intégrité des disques lombaires, il est déconseillé de lever les deux jambes en même temps, qu’elles soient pliées ou tendues.

Cet exercice de renforcement vise finalement plus l’ilio-psoas que les abdos.

Hyper flexion debout en charge

En position debout, se pencher en avant en flexion lombaire complète. Dans cette position, la pression sur les disques provient de la charge tissulaire. La contraction musculaire n’est pas responsable de la pression sur les disques, car on observe un relâchement musculaire des muscles lombaires.

McGill et d’autres auteurs en concluent que la charge discale lombaire est d’autant plus importante que les vecteurs de force tendent à pousser le disque en postérieur, et donc à favoriser les discopathies.

Ne faites pas le Superman

En décubitus ventral, lever les membres inférieurs et supérieurs simultanément.

Il semblerait que lever seulement un bras et la jambe opposée ne soit pas trop générateur de pression. Notons que le Superman génère une forte pression dangereuse pour les disques, mais amène moins de composantes de cisaillement du disque que les abdominaux en Sit-up. On évitera tout de même cet exercice dans un sport à visée préventive.

On préférera faire le même exercice avec seulement le bras et la jambe opposée levés simultanément.

Ne faite pas un sit-up avec levé des deux jambes

Cet exercice a pour but de renforcer le centre ou CORE : en décubitus dorsal, monter le tronc en sit-up et monter les deux membres inférieurs tendus.

Le renforcement ne concerne finalement presque que l’ilio-psoas, la contraction des abdos étant faible lors de ce mouvement.

La compression est trop forte durant l’exécution de cet exercice.

Renforcement à forte pression discale lombaire, mauvais ratio bénéfices/risques

Plusieurs études menées pour analyser la contraction des muscles et la charge imposée aux disques lombaires lors de plusieurs postures et exercices.

Ces analyses ont mis en évidence que les exercices ci-dessus entraînent une trop forte charge lombaire lors de leur exécution pour peu de résultats sur la contraction des abdominaux : ils ont un rapport bénéfice / risque discutable.

Retournez à la page renforcement :

Pratiquez une activité efficace et sans risques avec Physiowork

La méthode sportives Physiowork vous assures que chaque muscles de votre caisson abdomino-lombaire sera travailler à chaque séances en générant le moins de pression possible sur vos disques.

On sent que les muscles du corps travaillent et grâce aux équipements confortables on est jamais dans la souffrance

Bérengère Alquier, 28 ans

Pendant la séance, ce qui m’a le plus impressionné, c’est le confort des positions.

Susan Rogers, 57 ans

Bien-être, détente.

BLANC Françoise, 62 ans