10 règles pour une action préventive sur les douleurs les plus fréquentes

Les 10 points-clés listés ci-dessous représentent le cahier des charges d’une pratique sportive ayant une action préventive globale.

Chaque séances de Physiowork vous apprendra la meilleur façon de protéger et renforcer votre corps.

1. Premièrement ne pas nuire : adoptez une pratique sans risque pour vos articulations

« Premièrement ne pas nuire »

Grâce à la kinésithérapie, chaque exercice se pratique sans douleur.

Dans la méthode Physiowork, les zones les plus sensibles aux compressions :  les disques vertébraux, les épaules et les genoux, sont protégées.

Profitez d’un renforcement optimal sans vous faire mal.  

2. Apprenez à adopter la posture la plus physiologique

Contrôlez votre neutre lombaire, le placement de vos omoplates, de vos cervicales, de vos épaules et de vos genoux.

La prise de conscience du bon placement du corps est déjà en soi, un exercice qui soulage et prévient de nombreuses douleurs.

3. Améliorez la mobilité de votre colonne, de vos épaules et de vos hanches

Retrouvez la mobilité de vos hanches et de votre colonne vertébrale. Il ne s’agit pas de souplesse mais bien de mobilité. Avec l’âge vos amplitudes diminuent inexorablement, la sédentarité au travail accentue ce phénomène. De plus, lorsqu’une douleur s’installe, il s’en suit inévitablement une diminution de la mobilité de la colonne ou des membres inférieurs.

Avec physiowork, améliorerez votre mobilité et retrouvez toute l’aisance de vos mouvements en soulageant vos douleurs.

4. Améliorez votre coordination et le controle de votre colonne

Les douleurs vous poussent à sous-utiliser cette partie du corps sans vous en rendre compte. Une attitude de protection s’installe et favorise le retour des douleurs.

Le travail de contrôle moteur, de coordination et de mobilité du caisson abdomino-lombaire est essentiel pour votre bien être.

5. Renforcez vos stabilisateurs des omoplates pour protéger votre dos, vos épaules et vos cervicales

Renforcez vos stabilisateurs des omoplates pour prévenir les cervicalgies et les problèmes de coiffe des rotateurs

En effet les épaules ont tendance à s’enrouler vers l’avant. Cette mauvaise posture ne vous sied guère et favorise les douleurs d’épaule, de cou et entre les omoplates. Le renforcement des stabilisateurs va ramener vos épaules en arrière, ouvrir votre cage thoracique et soulager vos douleurs cervicales, dorsales ou d’épaule.

6. Renforcez votre du caisson abdomino-lombaire :  “ CORE “

Les exercices de renforcement du caisson abdomino-lombaire dans son ensemble stabilisent les mouvements de tout le corps. Lorsque vous attrapez un objet lourd, l’ancrage dans le sol permet à vos bras de soulever l’objet.

C’est la force, la stabilité et la coordination de votre caisson abdomino-lombaire qui protègent votre colonne lombaire et transmet efficacement les forces exercées entre vos jambes et vos bras. De plus vous profiterez d’une amélioration de vos performance sportives.

7. Renforcez vos hanches pour protéger votre dos et vos genoux

L’accent doit être mis sur le renforcement des abducteurs de hanche et des rotateurs latéraux afin de prévenir les douleurs antérieures du genou et la lombalgie.

La statique du genou est directement influencée par la tonicité des rotateurs de hanche, leurs faiblesses laissent s’installer le syndrome rotulien.

Le moyen fessier est un muscle incontournable, il stabilise le bassin lors de la marche et de la station debout. Sa faiblesse amène inexorablement des douleurs de hanche et de dos. 

8. Prévenez l’entorse de genou et un grand nombre de blessures grâce au travail excentrique des ischio-jambiers

Les ischios-jambiers sont les muscles qui plus se déchirent le plus fréquemment. La moindre blessure aux ischio-jambiers trouble toute la statique de votre corps et favorise l’installation de douleurs de dos. De plus cela augmente la probabilité de vous blesser ailleurs. Un retard de contraction des ischios-jambiers par rapport aux quadriceps lors de la prise d’un appui entraîne une entorse du ligament croisé.

Le travail excentrique des ischios-jambiers est la solution à la déchirure la plus fréquentes et au plus gros facteurs de risques d’entorse du genou. 

9. Travaillez vos réflexes et votre proprioception

La majorité des exercices doit être effectuée sur un plan instable, le travail proprioceptif étant commun à pratiquement tous les protocoles de soin et de prévention.

Dans toutes les rééducations, le proprioception est un atout majeur. Les articulations sont stabilisées par la capacité des muscles à se cocontracter. Ce réflexe des muscles autour d’une articulation s’altère lors d’une douleur ou après une blessure.

Le travail de la proprioception améliore les réflexes, prévient l’arthrose et les blessures, et améliore également les performances sportives.

10. Si vous avez soif de performance : Physiohiit

Physiohiit est l’évolution sportive de Physiowork. Cette discipline concerne les gens motivés et désireux d’obtenir un résultat rapide ou d’augmenter leurs performances sportives.

Physiohiit prend la forme du H.I.I.T ou high intensity interval training. Ce travail en pliométrie apporte réactivité, puissance et rapidité.

Les séances de Physiowork vous font évoluer, Physiohiit vous emmène plus loin. Il en est de même pour la protection de vos articulations et de vos muscles. Développer votre explosibilité rend votre corps plus résistant.

Physiohiit vous permet de dépasser vos limites et d’obtenir un résultat maximal sur votre corps sans risque de blessure. 

Liste des pathologie visé par les exercices préventifs Physiowork

Grace à ce cahier des charges les pathologie suivante sont soulagés et prévenues par Physiowork  et Physiohiit :

Cervicalgie (douleur de la nuque et du cou) ; Dorsalgie (douleur entre les omoplates) ; lombalgie ; Tendinite d’épaule ; Tendinite de hanche ; Douleur dans la fesse ( pyramidal ou piriforme ) ; Déchirure musculaire (en particulier des ischios-jambiers ) ; Syndrome rotulien ; Entorse de genou ; Entorse de cheville ; Arthrose de l’épaule, de la chevielle, du genou , de la hanche et de la colonne vertébrale.

N’importe quel séances de Physiowork contient les exercices nécessaires pour prévenir tout ses troubles musculo-squelettiques.

 

Pratiquez Physiowork pour vous renforcer et protéger votre corps

Découvrez cette méthode sportive au cahier des charges drastiques pour faire du sport et se protéger des blessure les plus fréquentes dans un même temps.

Le sport idéal pour votre santé se déroule à l’arrêt de métro François Verdier à Toulouse. Faites partie des premiers à tenter l’aventure !

On sent que les muscles du corps travail et grâce aux équipements confortables on est jamais dans la souffrance.

Bérengère Alquier, 28 ans

Travail musculaire associé à la coordination,c’est très intéressant. Sensation d’avoir fait  un travail complet sans stress ni fatigue

Lantier catherine, 67 ans

On sent que les muscles travaillent d’autant plus dans la recherche de l’équilibre. Je me suis sentie très bien. Les muscles se contractent pratiquement non stop !

Julie Normand, 36 ans